logo AiderAfrique.org
Les traitements contre le sida existent, fournissons-les ! 100% bénévoles
Accueil | Participer à notre action | Financer un traitement | S'informer | Qui sommes-nous ? | Notre action | Les comptes | Archives | Vidéos
08/06/2004

MSF dénonce : " le G8 ne tient pas ses engagements dans la lutte contre le sida et l'accès aux médicaments"

[extraits du communiqué]

Chaque année, le G8 (Groupe des 8 pays industrialisés) fait de grandes promesses pour lutter contre le paludisme, la tuberculose, le sida et d'autres maladies.
Pourtant, ces promesses ne se confirment pas dans les faits.
Au sommet d'Okinawa en 2000, les objectifs annoncés étaient :
- réduire le nombre de jeunes infectés par le VIH de 25% d'ici 2010
- réduire la prévalence et la mortalité de la tuberculose de 50% d'ici 2010
- réduire la mortalité due au paludisme de 50%
Il était question d'un plan ambitieux de lutte contre les maladies infectueuses, dont le sida, le paludisme et la tuberculose.

Mais aujourd'hui, la volonté politique faiblit :
- le Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose manque de financement
- la recherche médicale contre ces maladies (et la maladie du sommeil, etc.) est toujours négligée
- les gouvernements protègent leur industrie pharmaceutique au lieu de favoriser l'accès aux médicaments dans les pays en développement
- certains pays en développement ont été contraints par des membres du G8 de signer des accords commerciaux qui restreignent finalement leur accès aux médicaments génériques

MSF rappelle les objectifs :
- augmenter le financement de la lutte contre les maladies infectueuses, à travers le Fonds mondial entre autres
- s'assurer que les ressources sont dépensées de façon pertinente et coordonnée afin de traiter le plus grand nombre
- utiliser des médicaments efficaces, économiques et simples d'utilisation
- développer la recherche scientifique pour les médicaments de base, tests et vaccins des maladies négligées (maladie du sommeil, paludisme, tuberculose, sida, etc.)
- s'assurer que les impératifs de santé publique priment sur les intérêts économiques dans les négociations internationales
- permettre l'accès aux médicaments de base dans les pays en développement par un système de prix équitable basé sur la concurrence des génériques

En 2003 :
- 3 millions de morts du sida, 5 millions de nouvelles infections
- 2,5 à 3 millions de morts de la tuberculose, 8 millions de nouveaux cas
- 1 à 2 millions de morts du paludisme, 300 à 500 millions de nouveaux cas
Mise à jour 19/02/2014 - Plan du site - Informations légales