logo AiderAfrique.org
Les traitements contre le sida existent, fournissons-les ! 100% bénévoles
Accueil | Participer à notre action | Financer un traitement | S'informer | Qui sommes-nous ? | Notre action | Les comptes | Archives | Vidéos
10/02/2007

La crise en Guinée

En 2005 et 2006, la Guinée a connu plusieurs grèves de protestation contre la situation économique déplorable, mettant en cause notamment la corruption des dirigeants. Mais en janvier 2007, c'est un mouvement social d'une ampleur sans précédent, mené par les syndicats, qui paralyse le pays pendant 3 semaines.

Le 20 janvier, une manifestation de grande ampleur est réprimée violemment, faisant plusieurs dizaines de morts. Un bras de fer s'instaure entre la population et le chef de l'Etat soutenu par l'armée : un début d'insurrection populaire éclate puis l'état de siège militaire est décrété.

Fin février, le chef de l'Etat accède aux revendications de la population et un premier ministre consensuel est nommé. Les membres du gouvernement sont remplacés, avec l'espoir d'une meilleure gouvernance.

Début 2007, le sac de riz de 50 Kg - aliment de base du pays - coûtait 50% (120 000 GNF) du salaire moyen d'un fonctionnaire (250 000 GNF/mois). Les dépenses d'alimentation représentent 90% des ressources d'un foyer.

Malgré la grève générale de janvier qui interdisait toute activité et déplacement, les membres de l'ASFEGMASSI se sont relayés pour assurer une permamence et délivrer les médicaments régulièrement, ce qui n'était pas le cas de l'hôpital national.

Suivez l'info guinéenne sur Aminata et Guinée News.



Les leaders syndicaux Pr Ibrahima Fofana et Mme Rabiatou Serah Diallo ont mené le mouvement social début 2007.
Mise à jour 19/02/2014 - Plan du site - Informations légales